Mathusalem et la longévité des patriarches

Quand on discute de longévités exceptionnelles, on utilise toujours l'archétype de Mathusalem, car, selon la Genèse, Mathusalem vécut 969 ans!
Mais on oublie que, sur les onze patriarches bibliques antédiluviens, sept auraient vécu plus de 900 ans, à commencer par Adam, mort à l'age de 930 ans!
Il existent plusieurs versions du récit biblique de la genèse. Celles qui montrent le plus de différences sont la version des massorètes et la version des septantes. Mais toutes les deux sont d'accord pour faire vivre Adam 930 ans, et Mathusalem 969.

Chronologie des patriarches (Genèse, 5,1 à 25,26)

Version des massorètes

0      apparition d'Adam
130  À 130 ans, Adam engendre Seth
235  À 105 ans, Seth engendre Enoch
325  À 90 ans, Enoch engendre Qénan
395  À 70 ans, Qénan engendre Mahalalel
460  À 65 ans, Mahalalel engendre Yéred
622  À 162 ans, Yéred engendre Hénoch
687  À 65 ans , Hénoch engendre Mathusalem
874  À 187 ans, Mathusalem endendre Lamech
930  mort d'Adam à 930 ans
987  enlèvement d'Hénoch par Dieu à 365 ans
1042 mort de Seth à 912 ans
1056 À 182 ans, Lamech engendre Noé
1140 mort d'Enoch à 905 ans
1235 mort de Qénan à 910 ans
1290 mort de Mahalalel à 895 ans
1422 mort de Yéred à 962 ans
1556 À 500 ans, Noé engendre Sem
1651 mort de Lamech à 777 ans
1656 mort de Mathusalem à 969 ans
1656 déluge universel
1658 À 102 ans, Sem engendre Arpakchad
1693 À 35 ans, Arpakchad engendre Chèlah
1723 À 30 ans, Chèlah engendre Eber
1757 À 34 ans, Eber engendre Pèleg
1787 À 30 ans, Pèleg engendre Réou
1819 À 32 ans, Réou engendre Séroug
1849 À 30 ans, Séroug engendre Nahor
1878 À 29 ans, Nahor engendre Térah
1948 À 70 ans, Térah engendre Abram
1996 mort de Pèleg à 239 ans
1997 mort de Nahor à 148 ans
2006 mort de Noé à 950 ans
2048 À 100 ans, Abram engendre Isaac
2096 mort d'Arpakchad à 438 ans
2026 mort de Réou à 239 ans
2049 mort de Séroug à 230 ans
2083 mort de Térah à 205 ans
2108 A 60 ans, Isaac engendre Jacob
2123 mort d'Abram à 175 ans
2126 mort de Chèlah à 433 ans
2158 mort de Sem à 602 ans
2187 mort d'Eber à 464 ans
2228 mort d'Isaac à 180 ans
2255 mort de Jacob à 147 ans
Version des septantes

0      apparition d'Adam
230  À 230 ans, Adam engendre Seth
435  À 205 ans, Seth engendre Enos
525  À 190 ans, Enoch engendre Caïnan
795  À 170 ans, Caïnan engendre Malalehel
930  mort d'Adam à 930 ans
960  À 165 ans, Malalehel engendre Jared
1122 À 162 ans, Yéred engendre Hénoch
1142 mort de Seth à 912 ans
1287 À 165 ans , Hénoch engendre Mathusalem
1340 mort d'Enos à 905 ans
1435 mort de Caïnan à 910 ans
1454 À 167 ans, Mathusalem engendre Lamech
1487 enlèvement d'Hénoch par Dieu à 365 ans
1642 À 188 ans, Lamech engendre Noé
1690 mort de Mahalalel à 895 ans
1922 mort de Jared à 962 ans
2142 À 500 ans, Noé engendre Sem
2207 mort de Lamech à 753 ans
2242 déluge universel
2244 À 100 ans, Sem engendre Arphaxad
2256 mort de Mathusalem à 969 ans
2379 À 135 ans, Arphaxad engendre Salé
2509 À 130 ans, Salé engendre Heber
2592 mort de Noé à 950 ans
2643 À 134 ans, Heber engendre Phaleg
2742 mort de Sem à 600 ans
2773 À 130 ans, Phaleg engendre Réhu
2779 mort d'Arphaxad à 535 ans
2812 mort de Salé à 433 ans
2905 À 132 ans, Réhu engendre Sarug
2913 mort d'Heber à 404 ans
3012 mort de Phaleg à 369 ans
3035 À 130 ans, Sarug engendre Nachor
3112 mort de Réhu à 339 ans
3114 À 79 ans, Nachor engendre Tharé
3174 À 60 ans, Tharé engendre Abram
3235 mort de Sarug à 330 ans
3243 mort de Nachor à 208 ans
3274 À 100 ans, Abram engendre Isaac
3319 mort de Tharé à 205 ans
3324 À 50 ans, Isaac engendre Jacob
3349 mort d'Abram à 175 ans
3454 mort d'Isaac à 180 ans
3471 mort de Jacob à 147 ans

Longévité des patriarches

Version des massorètes

969 ans: Mathusalem (mort l'année du déluge)
962 ans: Yéred
950 ans: Noé
930 ans: Adam
912 ans: Seth
910 ans: Qénan
905 ans: Enoch
895 ans: Mahalalel
777 ans: Lamech
602 ans: Sem
464 ans: Eber
438 ans: Arpakchad
433 ans: Chèlah
365 ans: Hénoch (enlevé par Dieu)
239 ans: Pèleg
239 ans: Réou
230 ans: Séroug
205 ans: Térah
180 ans: Isaac
175 ans: Abram
148 ans: Nahor
147 ans: Jacob
Version des septantes

969 ans: Mathusalem (survit 14 ans au déluge)
962 ans: Jared
950 ans: Noé
930 ans: Adam
912 ans: Seth
910 ans: Cainan
905 ans: Enos
895 ans: Malalehel
753 ans: Lamech
600 ans: Sem
535 ans: Arphaxad
404 ans: Heber
433 ans: Salé
369 ans: Phaleg
365 ans: Hénoch (enlevé par Dieu)
339 ans: Réhu
330 ans: Sarug
208 ans: Nachor
205 ans: Tharé
180 ans: Isaac
175 ans: Abram
147 ans: Jacob

La version des massorètes et celle des septantes sont d'accord pour les longévités des patriarches antédiluviens: Mathusalem est bien le patriarche ayant vécu le plus longtemps, avec 969 ans.
mort
mort de Mathusalem, d'après John Martin
Mais ensuite, l'examen de ce tableau montre que la longévité de Mathusalem est talonnée par celle de Jered, avec 962 ans, et celle de Noé avec 950 ans. Ces trois longévités sont rassemblés "dans un mouchoir de poche". La longévité de Noé est 98% de celle de Mathusalem. Quant à la longévité d'Adam, elle est sous-estimée, puisqu'il est n'est pas né, mais apparu à l'age adulte. C'est à dire qu'à l'age de 930 ans, il aurait eu un age physiologique d'environ 950. On peut donc lui attribuer une longévité voisine de celle de Noé.
Si l'on tient compte que la longévité de Mahalalel est encore 92% de celle de Mathusalem, ce n'est pas moins de 8 patriarches qui ont vécu vraiment très vieux. On pourrait tout aussi bien dire "vieux comme un patriarche antédiluvien" que "vieux comme Mathusalem".

De nos jours, ces longévités fabuleuses, et surtout cet age fabuleux ou Noé procréa, paraissent absurdes. On a donc essayé d'en trouver l'explication. Une explication toute simple est qu'on aurait confondu des années avec des lunaisons. Alors Mathusalem n'a plus vécu que 78 ans, et Noé a vécu 76 ans et procréé à 40 ans. Ces chiffres deviennent vraisemblables.
Malheureusement, l'examen complet de cette hypothèse montre qu'elle ne tient pas debout. En effet, ce raisonnement fait naitre Mathusalem quand son père avait 5 ans! Force est d'abandonner cette explication.
On a aussi invoqué un ralentissement de la rotation terrestre, sous l'influence de la Lune, qui ferait que les jours antédiluviens aient été plus courts. Cette explication est absurde: Ce ralentissement est connu et ne se monte qu'à une fraction de seconde, et de toutes façons, ce ralentissement ne raccourcirait pas les années antédiluviennes, mais leur donnerait un plus grand nombre de jours.
On n'a pas un meilleur résultat en supposant une durée plus courte de la révolution terrestre. On retrouverait le même paradoxe qu'avec les lunaisons. En plus, aucune variation de cette durée n'a été mesurée, et surtout, elle imposerait qu'à l'époque antédiluvienne la Terre ait roti à l'intérieur de l'orbite de Mercure, avant qu'un miracle plus colossal que celui de Josué ne change son orbite.
Quant à l'explication par une plus grande "divinisation" des plus anciens patriarches, qui aurait décru avec le temps, elle n'explique pas pourquoi Noé attendit 500 ans pour procréer. Et d'ailleurs cette diminution de la longévité dépend de la version choisie.
Le mieux est de représenter ces longévités en fonction du temps dans un diagramme.

Après le déluge, les patriarches vivront un demi-millénaire de moins, selon les massorètes, pour qui Eber, le plus vieux patriarche né après le déluge, n'atteint que 464 ans, contre 505 de plus pour Mathusalem.
Les septantes sont un peu plus généreux en accordant 535 ans à Arphaxad, et font décroitre la longévité de façon moins abrupte.

Tout ceci est en contradiction avec la décision divine d'avant le déluge de limiter les jours de l'homme à 120 ans, une limite vraisemblable aujourd'hui, puisqu'elle n'a guère été transgressée que par les 122 ans de Jeanne Calment. Les patriarches postdiluviens seront 11 à la transgresser

Pour mieux apprécier, comment les patriarches auraient coexisté, nous avons tracé leur existence dans un diagramme. On peut y compter les générations qui coexistent, et l'on voit que leur nombre est très différents dans les deux versions.

On voit que, selon les massorètes, Adam fut le septuaïeul de Lamech, Que Seth fut le sexaïeul du même, que Enoch fut le sexaïeul de Noé, que Qénan fut le quinquaïeul du même, que Mahalalel fut le quadrisaïeul du même, que Yéred ne fut que trisaïeul du même. Mais tout ceci est de la faute de Noé, qui attendit l'age de 500 ans avant d'augmenter la postérité de ses ancètres
Hénoch ne fut qu'aïeul. Il serait la honte des patriarches s'il n'avait pas l'excuse que Dieu l'avait enlevé

Ainsi, selon les massorètes, Adam aurait encore été vivant lorsque naquit Mathusalem, qui avait déja 230 ans à la mort d'Adam, et son fils 56. Comme Mathusalem survécut jusqu'aux déluge, il pouvait ainsi raconter à qui voulait l'entendre toute l'histoire de l'humanité, soit qu'il l'ait vécu, soit qu'Adam lui ait raconté. Voila donc une "ère" de l'humanité dont l'histoire tiendrait en deux générations!

Selon les massoretes, Mathusalem mourut l'année du déluge, ce qui pose un problème: mourut il noyé, ou Dieu attendit il sa mort pour ouvrir les vannes? Et dans ce cas, pourquoi n'aurait il pas pu embarquer dans l'arche, avec son petit fils de 600 ans, et ses arrière-petit-fils de 100 ans?
Mais la version des septantes pose un problème encore plus grand: En vivant aussi 969 ans, Mathusalem survit de 14 ans au déluge, sans qu'il soit entré dans l'arche. Savait il donc si bien nager (à l'age de 955 ans!), ou bien y a-t-il une erreur?
En fait, c'est la tradition sacerdotale qui parle de la mort de Mathusalem. Elle contient manifestement une incohérence, que les septantes ont pieusement gardé, mais que les massorètes ont fait disparaitre, en modifiant l'age de la paternité de Mathusalem, et de son fils, pour que Mathusalem vive jusqu'au déluge, et pas un an de plus.
On peut quand même se demander si cette incohérence de la tradition sacerdotale n'est pas due tout simplement à l'erreur d'un copiste. En mettant de coté Henoch, "enlevé par Dieu", le grand père de Mathusalem, Yered, serait mort à 962 ans, et le fils de Mathusalem, Lamech, à 777 ou 753 ans, selon la version. Dans l'esprit d'une décroissance de la longévité avec le temps, et respectant le fait qu'un père meure avant son fils, une mort de Mathusalem à 869 ans, résoudrait le problème, au prix d'un caractère mal lu.

Age de paternité des patriarches

Version massorétique

500 ans: Noé engendre Sem, Cham et Japhet
187 ans: Mathusalem endendre Lamech
182 ans: Lamech engendre Noé
162 ans: Yéred engendre Hénoch
130 ans: Adam engendre Seth (son troisième enfant)
105 ans: Seth engendre Enoch
102 ans: Sem engendre Arpakchad
100 ans: Abram engendre Isaac
90 ans: Enoch engendre Qénan
70 ans: Qénan engendre Mahalalel
70 ans: Térah engendre Abram
65 ans: Mahalalel engendre Yéred
65 ans: Hénoch engendre Mathusalem
60 ans: Isaac engendre Jacob
35 ans: Arpakchad engendre Chèlah
34 ans: Eber engendre Pèleg
32 ans: Réou engendre Séroug
30 ans: Chèlah engendre Eber
30 ans: Pèleg engendre Réou
30 ans: Séroug engendre Nahor
29 ans: Nahor engendre Térah
Version des septantes

500 ans: Noé engendre Sem, Cham et Japhet
230 ans: Adam engendre Seth
205 ans: Seth engendre Enos
190 ans: Enos engendre Caïnan
188 ans: Lamech engendre Noé
170 ans: Caïnan engendre Malalehel
167 ans: Mathusalem engendre Lamech
165 ans: Malalehel engendre Jared
165 ans: Hénoch engendre Mathusalem
162 ans: Jared engendre Hénoch
135 ans: Arphaxad engendre Salé
134 ans: Heber engendre Phaleg
132 ans: Réhu engendre Sarug
130 ans: Salé engendre Heber
130 ans: Phaleg engendre Réou
130 ans: Sarug engendre Nachor
100 ans: Sem engendre Arphaxad
100 ans: Abram engendre Isaac
79 ans: Nachor engendre Tharé
60 ans: Tharé engendre Abram
50 ans: Isaac engendre Jacob

La version des massorètes et celle des septantes sont d'accord pour faire procréer Noé à un age absolument fabuleux.
Mais ensuite, dans la version massorétique, les ages de paternité deviennent presque normaux après le déluge, et les massorètes n'autorisent que six patriarches à procréer à plus de 100 ans, alors que pour les septantes, c'est le cas de tous les patriarches antérieurs à Nachor.

Mais Sem, avec 602 ans, a une longévité de patriarche antédiluvien, et chez les massorètes, il voit rien moins que 11 générations lui succéder. oui 11! Il est le decaïeul de Jacob.

On a du mal à imaginer une famille où 12 générations sont réunies, ce qui aurait du être le cas de la famille de Sem, si l'on prend la genèse à la lettre, mais curieusement la bible ne vous dit rien de la coexistence de toutes ces générations, et on n'en voit guère cohabiter que trois à la fois. La bible ne dit pas qu'Eber assista aux obsèques d'Abram, son arrière-arrière-arrière-arrière-petit-fils. Ceci n'est pas cohérent du tout avec la notion de patriarcat où c'est le plus ancien ancètre encore vivant qui est le maître. Ainsi ce n'est pas à Isaac que Jacob aurait dut obéir, mais à Sem, son décaïeul.

Cette incohérence disparait dans la version des septantes, qui, en augmentant d'un siècle l'age de la paternité, diminuent drastiquement le nombre de générations qui coexistent. Ainsi Adam n'est plus que le trisaïeul de Malalehel, et Sem le trisaïeul de Heber.

Il y a donc, dans la Genèse, une disjonction entre les récits à prétention historique, où trois générations au plus coexistent, et les récits à prétention symboliques, où les ages sont fabuleux. Mais ces longévités fabuleuses, sur lesquelles les deux versions sont d'accord, ont probablement une signification symbolique et numérologique, puisque les hébreux représentaient les chiffres par des lettres, et que certains nombres, comme 70, étaient sacrés. La preuve en est qu'en rectifiant l'absurdité de la survie de Mathusalem au déluge, les massorètes ont du modifier l'age de sa paternité, et non sa durée de vie. L'impossibilité de réduire ces longévités à donc conduit les septantes à admettre des ages de paternité fabuleux, pour éviter l'absurdité de la coexistence de nombreuses générations, et inversement, a conduit les massorètes à admettre la coexistence de 12 générations pour éviter l'absurdité d'ages de paternité fabuleux. Mais ils n'ont pu éviter l'écueil de la paternité de Noé, qui était probalement lié à quelque chose d'impossible à modifier.
Ainsi l'age ou Noé construisit son arche, pourrait s'expliquer par la nécessité de faire construire l'arche au moment d'un déluge dont la date aurait été fournie par une autre tradition.

Cette généalogie fabuleuse des descendants d'Adam est pourtant la base de la chronologie biblique, et c'est sur cette chronologie qu'est fondé l'estimation de l'age du monde, supposé par les fondamentalistes avoir été créé en 4004 avant J.C.
Mais en fait, il existe des dizaines de chronologies basées sur les récits bibliques, car la difficulté est de raccorder la chronologie biblique avec l'histoire.
La chronologie actuellement utilisé par les fondamentalistes, est celle que l'archevèque anglican James Usher, inscrivit dans ses "Annales veteris et novi Testamenti", publiés à Londres entre 1650 et 1654. C'est l'une des plus courtes, mais c'est aussi la plus stupide, et si les fondamentalistes avaient vraiment lu Ussher, ils auraient su qu'ils n'ont plus besoin de réfléchir à l'age du monde, puisque selon la chronologie Usshérienne, celui ci a disparu en 1996, après 6000 ans de bons et loyaux services.

Quant aux chronologies non Usshériennes, essayant de raccorder la Bible et l'histoire, elles utilisent au départ cette chronologie si précisément datée des patriarches, mais ce qu'il y a d'ennuyeux, c'est que c'est aussi la plus fabuleuse, et qu'elle n'est valable que dans le cadre de la version massorétique. En effet, la version des septantes oblige de reculer la création du monde de près de quatorze siècles.
Quand on voit que ces fondamentalistes essayent de nous faire croire que la vitesse de la lumière était infinie lors de la création du monde, c'est à dire il y a un peu plus de 6000 ans, en se basant sur une chronologie ou Noé devient père à l'age de 500 ans, il y a de quoi avoir des doutes


Dernière mise à jour: 29/10/2016

Accueil Histoire