194 avant JC
Italie, pluies de pierres et de terre, tête de statue embrasé
En réalité: phénomène météorologique possible, et feu St Elme

vers 9 avant notre ère, Tite Live mentionne encore des pluies étranges:
et terra aliquotiens pluvit et caput Volcani arsit...
et sacrificium novemdiale factum est, quod Hadriani nuntiaverant in agro suo lapidibus pluvisse.

et de la terre plut quelque fois, et la tête de Vulcain s'enflamma...
on fit un sacrifice novendial parce que les Hadriates avaient annoncé qu'une pluie de pierres était tombée chez eux

(Livius, liv XXXIV, ch XLV)

Le pseudo Obsequens copie Tite Live:
LI P.Cornelio Scipione Africano II, T. Sempronio Longo, Coss.
terra aliquotiens pluvit; caput Vulcani arsit..
in Adrianorum agro lapidibus pluit
Anno ab urbe condita DLX. anno ante Christum 191

(Obsequens2, p 69)
Note: Le texte d'Obsequens est perdu. Il s'agit ici de la reconstitution de Lycosthenes, qui affirme q'une pluie de pierres était tombé, alors que Tite Live dit seulement que les Hadriates l'avaient annoncé.

1557, Conrad Lycosthènes, n'a pas fini de se citer lui même

pluie de pierres (Lycosthenes)
Mundi 3772. ante Christum 191.
terra aliquoties pluit, caput Vulcani arsit.
in Adrianorum agro lapidibus pluit
Livius & Julius Obsequens cap.51.

Année de la création 3772. 191 avant Jésus-Christ
de la terre plut quelque fois, la tête de Vulcain s'enflamma
Dans la campagne d'Adria il plut des pierres
Tite-Live et Julius Obsequens ch 51

(Lycosthenes, p 141)
Note: Lycosthenes se cite lui même en citant Obsequens

1842, Victor Verger traduit le pseudo-Obsequens.
[51] LI. Sous les consuls P. Cornelius Scipion l'Africain H et T. Sempronius Longus (2)
A Rome... il plut de la terre de temps en temps ; la tête de Vulcain s'embrasa...
Au territoire des Adrianes, il plut des pierres.
(2) An de R. 560
(Obsequens3, p 63)

Analyse:

effet corona
La pluie de terre, quoiqu'insolite, n'a rien de paranormal, puisqu'on ignore la taille des fragments. Pluie de terre ne veut pas dire "pluie de mottes de terre". Il peut s'agir de grains, de la taille d'une goutte de pluie, voire moins, préalablement soulevés par le vent. L'impression de pluie vient alors de leur densité.

La tête de (la statue de ) Vulcain qui s'enflamme n'a rien d'étrange non plus, si on suppose qu'elle était en bronze, et avec des cheveux sculptés: c'est l'effet corona, analogue au feu St Elme

Reste la pluie de pierres à Hadria, qui ne semble pas pouvoir s'expliquer par des bombes volcaniques, puisqu'Hadria, au bord de l'Adriatique, n'est pas sur des terrains volcaniques. Mais était ce bien une pluie de pierres? Après tout tout Tite Live nous dit que sa source lui disait que les Hadriates avait fait savoir que... Nous n'avons donc aucune certitude quant à la réalité du fait, dont l'existence est nettement moins sûre que la pluie de pierre du mont Albain, constatée par des émissaires spécialement envoyés de Rome, et qui a une explication possible.

Accueil Paranormal OVNI Prodiges célestes