197 avant JC
Frusinone, Italie, lumière nocturne
En réalité: bolide possible

vers 9 avant notre ère, le texte de Tite Live est bien vague:
et Frusinone inter noctem lux orta,
et à Frusinone de la lumière parut la nuit,
(Livius, liv XXXII, ch XIX)

Le pseudo Obsequens copie sur Tite Live:
XLIX Cn. Cornelio Cethaego, Q. Minutio Rufo, Coss.
Frusinone inter noctem lux orta,
Anno ab urbe condita DLVII. anno ante Christum 195

(Obsequens2, p 68)
Note: Le texte d'Obsequens est perdu. Il s'agit ici de la reconstitution de Lycosthenes.

1557, Conrad Lycosthènes, se cite encore lui même

lumière nocturne (Lycosthenes)
Mundi 3769. ante Christum 194.
Frusinone inter noctem lux orta.
Livius & Julius Obsequens capite 49.

Année de la création 3769. 194 avant Jésus-Christ
à Frusinone de la lumière parut la nuit
Tite-Live et Julius Obsequens ch 49

(Lycosthenes, p 139)
Note: Lycosthenes se cite lui même en citant Obsequens

1842, Victor Verger traduit (mal) le pseudo-Obsequens.
XLIX. Sous les consuls Cn. Cornelius Cethegus et Q. Minutius Rufus (2)
A Frusinone, il fit jour pendant la nuit.
(2) An de R. 557
(Obsequens3, p 61)
Note: Ce n'est pas la première fois que Victor Verger nous fait le coup du jour au milieu de la nuit. Il nous l'avait déja fait pour un malheureux parasélène à propos du prodige d'Ariminium.

Analyse:
De la lumière apparaissant la nuit, c'est bien vague. Une aurore boréale aurait laissé une autre description. Il est probable que le phénomène ne dura pas des heures, ni qu'il était particulièrement coloré. Un brillant bolide illuminant la nuit quelques instants, par un ciel légèrement couvert ferait bien l'affaire, mais il s'agit seulement d'une possibilité

Accueil Paranormal OVNI Prodiges célestes